Ces photos ont été prises lors de la Journée mondiale de l'albinisme au Centre d'information des Nations Unies à Dakar en 2019.

 

Au Sénégal, 95% des personnes vivant avec l'albinisme meurent avant l'âge de 30 ans à cause d'un cancer de la peau. Une grande majorité de ces personnes sont analphabètes et contraintes de mendier en raison de la discrimination et de la persécution dont elles souffrent.

 

En Afrique de l'Ouest, des viols sont régulièrement commis envers eux car on croit que faire l'amour avec l'un d'entre eux guérit du sida. Victimes de croyances populaires très enracinées, ils vivent dans la peur d'être mutilés, voire tuer, pour qu'un de leur membre serve aux incantations d'un marabout.