Parmi mes projets photographiques, La maison sans numéro décrit la nécessité pour une personne sans-abri de se créer un sentiment d'intimité dans l'espace public. Les couleurs du temps présente des compositions abstraites apparues sur des pierres tombales au fil du temps. Ma série la plus récente, Les sans couleurs, dresse le portrait de personnes atteintes d'albinisme en Afrique de l'Ouest. Mon travail photographique a été exposé dans divers centres d'art à travers l'Europe et l'Amérique, tels que le Musée d'Art Moderne d'Erevan (Arménie), le Palais des Congrès de Strasbourg (France), la galerie CROUS (Paris) ou le White Night Festival (Minneapolis)